Les différents types de maison en bois


Il existe 3 types de maison en bois : ossature bois, poteaux-poutres, bois massif empilé. Au-delà des différences de techniques de construction, l’esthétique n’est pas la même.

Ossature bois

Il s’agit de la technique de construction bois la plus utilisée aujourd’hui. Sa modernité et son adaptabilité permettent de réaliser une maison correspondant aux goûts des habitants.
La technique dite « ossature bois » est, en réalité, une modernisation de la technique poteaux-poutres.
Les éléments porteurs (ou ossature) sont préfabriqués. Il suffit de les monter sur place, ce qui réduit considérablement la durée du chantier.
L’ossature bois est constituée de poutres et de montants en bois, de faible section et très peu espacés. Sur cette structure sont fixés des panneaux de dérivés de bois rigides. Cette technique confère une grande solidité à la construction. Elle permet également d’obtenir de très bonnes capacités d’isolation thermique et phonique.
L’ossature est montée étage par étage. Une fois les panneaux du rez-de-chaussée élevés, le plancher est construit, puis c’est au tour de l’étage supérieur et ainsi de suite. Grâce à cela, toutes les formes et tailles de maison sont envisageables.
Côté esthétique aussi, tout est possible. Le parement extérieur et le revêtement intérieur peuvent être réalisés avec bon nombre de matières :

  • pierre,
  • plâtre,
  • bois,
  • brique,
  • enduit…

Poteaux-poutres

Le poteaux-poutres est une technique de construction bois très ancienne. En France, on la connaît surtout sous la forme du colombage.
La technique diffère peu de celle de l’ossature bois. Des poutres horizontales et verticales de grande section sont fixées entre elles pour former le squelette en bois de la maison. Ici, il n’y a pas de préfabrication ni de panneaux en dérivé de bois fixés sur la structure.
Les espaces vides entre les poutres sont ensuite remplis. Traditionnellement dans le nord de la France où l’on construit des colombages, le remplissage se fait avec :

  • du torchis,
  • de la pierre,
  • de la brique.
    Avec l’évolution des techniques architecturales et des goûts, vous pouvez désormais opter pour d’autres remplissages :
  • verre,
  • bois,
  • béton cellulaire…

Bois massif empilé

Une maison en bois massif empilé correspond à ce que l’on appelle communément un chalet.
Le bois est utilisé brut ou presque. La maison peut être construite grâce à des :

  • madriers : le bois est taillé pour former des sortes de planches,
  • rondins : les troncs d’arbres sont utilisés entiers après avoir été lissés,
  • fuste : les troncs d’arbres, utilisés entiers comme les rondins, ont des finitions plus rustiques.
    La maison est construite une première fois en atelier. Chaque morceau de bois est numéroté. Tous les éléments sont ensuite transportés sur place, puis montés les uns sur les autres à l’aide d’une grue pour être empilés et fixés. Le chantier ressemble donc à un jeu de construction géant.

Grâce à cette technique, pas besoin d’une couche isolante supplémentaire, le bois suffit. A l’intérieur comme à l’extérieur, la structure de la maison est aussi la partie visible du mur : du bois brut.

A noter :

Il est possible d’ajouter de l’isolation en fixant le matériau entre chaque madrier ou rondin.




Demandez vos devis Maison en bois gratuits en 1 minute !